Espaces verts

Fleurissement

Pour maintenir un environnement propre et agréable où il fait bon se promener, les massifs et ensemble fleuris sont régulièrement renouvelés.

Plan de gestion différencié des espaces verts
Au regard des surfaces d’espaces verts à entretenir, la commune fait appel à un prestataire pour l’entretien des grands espaces.
Ainsi, la ville confie plus de 50000 m² de gazon, 2000 ml de haies, 2200 m² de massifs d’arbustes, 50000 m² de fauchage et 35000 m² de
feuilles à ramasser.
Soucieuse de son cadre de vie et notamment de l’environnement naturel, la commune profitera du renouvellement du marché d’entretien des espaces verts, pour établir un plan de gestion différenciée des espaces verts.
Ce plan permettra de limiter les dépenses tout en améliorant les actions pour l’environnement.
Il permettra également de mettre en valeur des actions déjà mises en place. A titre d’exemple, la moitié de nos espaces engazonnés sont
traités en fauchage. Et nous demandons à notre prestataire de ne pas tondre avec une hauteur de coupe trop basse pour respecter la faune
et la flore locale.

Le paillage
Technique qui consiste à recouvrir le sol de matériaux organiques ou minéraux. Elle permet de maintenir l’eau dans le sol, d’éviter les blessures aux pieds de l’arbre, d’isoler le sol, de limiter l’apparition des adventices et le désherbage. Elle améliore la structure du sol en activant la vie souterraine.

2 fleurs

Les services techniques concentrent leurs efforts sur l’amélioration du cadre de vie des habitants.
Ces efforts ont été récompensés par le jury régional des « Villes et Villages fleuris », label de qualité de vie. La 2e fleur a été attribuée à
Saint-Rémy en 2019.
Motivée par cette belle reconnaissance, l’équipe des espaces verts poursuit ses efforts pour embellir les quartiers.

Zéro Phyto

Jugés longtemps indispensables, les pesticides sont désormais au centre des préoccupations environnementales. Les substances toxiques des produits phytosanitaires présentent un risque pour l’homme et les écosystèmes. Elles se retrouvent dans les rivières et nappes souterraines et ont des effets graves sur la santé. La responsabilité de chacun est donc engagée.

Depuis 2012, la ville s’est engagée dans une démarche écologique, et depuis 2016, a mis en place le « zéro phyto » avec des solutions alternatives dans la gestion et l’entretien de tous ses espaces évitant ainsi l’usage de pesticides :

  • Gestion préventive avec l’utilisation de paillage, de couvre-sol, de plantes grasses rases, de fleurs sauvages…
  • Gestion curative avec le désherbage manuel ou mécanique… à l’aide de binette et d’une machine permettant de désherber mécaniquement les trottoirs et caniveaux.

Les méthodes employées sont ainsi respectueuses de la biodiversité et de la ressource en eau laissant place à une végétation plus spontanée.

Dans la conscience collective, la présence de ces plantes spontanées sur le territoire urbain évoque le manque d’entretien. L’objectif pour la ville est de composer avec la nature au lieu de lutter contre, en appréciant et acceptant un paysage naturel spontané et moins maîtrisé au sein de l’espace public.

Et si, vous aussi, vous passiez à un mode de jardinage écologique ?

Plus d’infos sur https://www.parc-naturel-chevreuse.fr

 

Patrimoine arboré

En 2019, la ville compte 1444 arbres inventoriés sur le domaine public (hors réserves naturelles).

La ville a réalisé un inventaire de son patrimoine arboré. Avec l’expertise d’une société spécialisée, le recensement des arbres s’est accompagné d’une géolocalisation et d’un diagnostic. Ainsi, il priorise les actions de taille, d’abattage ou de renouvellement.

  • Ecoles : 5 % soit 72 arbres
  • Parcs et squares : 57 % soit 823 arbres • Voirie : 35 % soit 506 arbres
  • Cimetière : 3 % soit 43 arbres

Quelques chiffres en 2019

  • 215 arbres (15%) de plus de 20 mètres de haut
  • 80 essences inventoriées : platanes, frênes, chênes, tilleuls, aulnes, érables…
  • 80 % du patrimoine sain et satisfaisant, non dépérissant.