Pourquoi le retard des travaux de la 2e tranche ?

Rappelons-nous : en 2003, la municipalité achète une friche située en plein centre- ville de 7 500 m². Un premier projet voit le jour en 2013, puis est relancé par l’équipe municipale en 2018.

La Préfecture a requis une augmentation du nombre de logements, faisant évoluer le projet de 60 à 80 logements (dont 28 logements sociaux).
Cette adaptation a nécessité un phasage en 2 tranches :
La 1re comprenant des logements sociaux et en accession, un multi-accueil petite enfance de 39 places et un espace intergénérationnel.
La 2e comprenant des logements sociaux, une maison médicale, un restaurant brasserie avec terrasse, une supérette.

Pour les deux tranches : aménagement des espaces publics, liaisons douces et espaces partagés – parking en sous-sol (1 niveau).

Une procédure « Loi sur l’eau » augmentée : En septembre 2021, l’opposition du Préfet à la procédure de déclaration de loi sur l’eau déposée par le constructeur a mis un temps d’arrêt et a conduit le constructeur à repenser et résoudre la problématique de gestion des eaux, avec le SIAHVY et en concertation avec la Ville.

La commune est parfaitement consciente des risques d’inondation et a toujours eu pour objectif d’améliorer la situation existante, en lançant avec le SIAHVY des études globales sur l’ensemble de la ville, démarche sans précédent pour protéger les biens et les personnes.

Les exigences de la Préfecture sont aujourd’hui réalisées ; en plus de la renaturation de l’Yvette sur son parcours global, les aménagements du jardin public et d’un parking perméable ainsi que le talutage des berges ont créé les conditions d’expansions naturelles des crues  : l’efficacité de ce dispositif a été démontrée lors des pluies abondantes de ces derniers mois ; cela permet, de plus, la reconstitution d’une biodiversité qui n’existait plus depuis de nombreuses années (envasement, envahissement de plantes parasites)
Les habitants, nouveaux et anciens, se réjouissent de cette réalisation et sont impatients de voir débuter la 2e tranche des travaux offrant de nouveaux services à la ville, notamment la maison médicale et une supérette agrandie, entre autres.