Flash info travaux école Jean Jaurès

Travaux École Jean Jaurès
Suite à l’article paru dans le bulletin de juillet 2019, nous vous rappelons qu’en raison de fondations insuffisantes des ailes de l’école Jean Jaurès, les mouvements mécaniques du sol ont provoqué des fissures et lézardes au niveau de l’aile Sud du bâtiment inoccupée.
Une étude a été demandée à un bureau d’ingénierie de structures en mai 2019, qui a remis son diagnostic concernant la solidité de l’ensemble du bâtiment Jean Jaurès et fortement recommandé la démolition de l’aile Sud, après étaiement des planchers, des ouvertures et le renforcement des murs porteurs. Le « Vieux Jaurès » et l’aile Nord ne présentent aucun désordre par ailleurs.
Pour autant, il n’y avait pas de danger imminent, mais un risque dans le temps que les désordres de l’aile Sud affectent le bâtiment principal.
M le Maire a donc décidé fin juin, en toute responsabilité, en lien et en accord avec le Préfet, d’effectuer les travaux pendant les deux mois de vacances d’été, permettant à l’école de fonctionner dès la rentrée dans des conditions normales de sécurité et sans perturbation pour les enfants et les enseignants.
Dans un délai très court pour agir, il en a informé le Directeur de l’école et pris un « arrêté de péril » qui permet, compte-tenu de la période estivale, d’accélérer les procédures administratives et d’obtenir des subventions.

Aucun risque ne peut être pris concernant un bâtiment public.

Phases du chantier confié à l’entreprise :

  • Travaux de désamiantage et déplombage,
  • Démolition de l’aile Sud
  • Renforcement de l’ouvrage conservé
  • Évacuation des déblais et gravats
  • Remise en état hors d’eau et hors d’air de l’existant.

Reste à réaliser le raccordement de la toiture du bâtiment principal et l’engazonnement du terrain, ceci sans aucun risque pour une libre circulation. La façade concernée a été en partie maçonnée et recouverte d’une toile dans l’attente de sa remise en état définitive.
Aucun risque ne peut être pris concernant un bâtiment recevant du public, il en va de la responsabilité du Maire. Celui-ci doit appliquer le principe de précaution et d’anticipation, afin d’éviter de réaliser des travaux en urgence pouvant perturber le bon fonctionnement d’un établissement.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×