Saint-Rémois et Saint-Rémoises célèbres

Famille de Coubertin

Dès 1577, Saint-Rémy est l’un des berceaux de la famille Fredy de Coubertin, dont le plus illustre, Pierre, rénova les Jeux Olympiques en 1896.

 

 

Yvonne de Coubertin

Née en 1893 à Saint-Rémy, Yvonne de Coubertin est la fille du baron Paul de Coubertin et la nièce de Pierre de Coubertin, rénovateur des Jeux Olympiques modernes. 

Femme humaniste, elle s’engage en faveur de l’éducation des jeunes filles. 

Sensible au travail manuel, elle se passionne pour le principe des universités ouvrières, dont son oncle, Pierre, avait été l’un des fervents défenseurs. Sa démarche vise à apporter au monde ouvrier, au-delà d’élargir leurs connaissances générales, plus de culture avec une ouverture vers la spiritualité. Très attachée à la propriété familiale de Saint-Rémy, elle a souhaité créer une œuvre ayant cette vocation, avec des ateliers qui permettent, l’alternance main/pensée pour les boursiers accueillis, tout en apportant les moyens d’une indépendance financière. 

La Fondation de Coubertin est née de la rencontre d’Yvonne de Coubertin, héritière du domaine de Coubertin, et de Jean Bernard, artiste, tailleur de pierre et rénovateur du compagnonnage français.

A sa mort, en 1974, elle lègue le château et le Domaine de Coubertin à la Fondation afin d’en assurer la pérennité.

Marta Pan et André Wogenscky

Au début des années 1950, le couple Marta Pan (sculpteur) et André Wogenscky (architecte collaborateur de Le Corbusier), conçoivent leur maison selon « le Modulor » aujourd’hui classée aux Monuments his- toriques, et fondation.

 

Raymond Devos

Raymond Devos (1922-2006), artiste de music-hall, écrivain et comédien, a vécu dans sa propriété, La Hiéra, à Saint-Rémy- lès-Chevreuse de 1963 à sa mort en 2006. La Fondation, voulue par Raymond Devos, a été créée et reconnue d’utilité publique par décret le 14 janvier 2009. Elle a pour mission de promouvoir et de perpétuer l’œuvre de Raymond Devos. Elle soutient les événements culturels et les artistes qui suivent les traces du poète, amoureux de la langue française.

Elle encourage des activités destinées au jeune public, notamment par des ateliers théâtre.
Fidèle à la volonté de l’artiste, elle permet, dans la maison où il a vécu, de découvrir l’univers de l’homme de spectacle qui fit de l’humour un Art.

Respectueuse de la générosité de l’homme, elle poursuit aussi ses engagements caritatifs.
La Maison-musée de la Fondation Raymond Devos a obtenu le label Maisons des Illustres et a ouvert en novembre 2016.

 

Philolaos

Ce sculpteur grec, ami de Georges Moustaki, construit de ses mains sa mai- son-atelier, route de Milon. Disparu en 2012,
on lui doit de nombreuses oeuvres aux formes gauchies et tournantes, dont les châteaux d’eau de Valence.

 

Pierre et Marie Curie

De 1904 à 1906, Pierre et Marie Curie aimaient se reposer de leurs recherches dans leur maison « La Petite Biche », quartier Moc Souris.