COVID-19 : Confinement #3

2 avril 2021

Cette nouvelle mesure nationale dure au moins quatre semaines, soit jusqu’au samedi 1er mai

Les écoles fermées pour au moins trois semaines
Les enfants à la maison, c’est là l’un des principaux changements de ce nouveau confinement. Dès le 5 avril, les cours pour les écoles, collèges et lycées se font à la maison, sauf pour les enfants des soignants et de quelques autres professions, de même que les enfants en situation de handicap.

Puis du 12 au 26 avril, les vacances de Pâques pour tous les enfants. 

La rentrée pour les plus petits se fait le 26 avril, en crèche, en maternelle et en primaire. Les élèves de collège et lycée restent à distance pour une semaine encore, jusqu’au 3 mai.
Du côté de l’enseignement supérieur, pas de changement. Les cours se font toujours à distance, avec une journée par semaine possible à l’université.

Déplacements interrégionaux interdits
Les déplacements interrégionaux étaient interdits dans les 19 départements déjà confinés, sauf motif impérieux ou professionnel. Il est possible de se rendre dans une autre région jusqu’au 5 avril, et donc de profiter du week-end de Pâques pour se confiner ailleurs que dans son domicile.

Après cette date, plus de déplacements entre régions, sauf motif impérieux. Il reste néanmoins possible pour les Français de l’étranger de rentrer dans le pays à tout moment.

Déplacements au sein du département réglementés
La grande nouveauté de ce troisième confinement, c’est la possibilité de se déplacer jusqu’à 10 kilomètres autour de son domicile pour prendre l’air ou faire du sport, sans attestation jusqu’à 19 heures, heure du couvre-feu.
Au-delà de cette distance, il faut se doter d’une attestation, et d’un motif valable. Il est possible d’aller partout avec un motif impérieux ou professionnel, mais seulement dans la limite de son département pour des achats, accompagner des enfants à l’école, se rendre dans un établissement culturel ou de culte, ou encore pour des démarches administratives.

Fermeture des commerces “non essentiels” allégée
Ce nouveau confinement impose de nouveau la fermeture des commerces dits “non essentiels”. Cette fois-ci, la listes des commerces ouverts est toutefois étendue aux fleuristes, jardineries, salons de coiffure, librairies, disquaires, cabinets d’avocats et de notaires, chocolatiers, opticiens et cordonneries.

19 mars 2021

Reconfinement : nouvelles règles de circulation dans l’Île-de-France 

Voici les nouvelles règles de circulation pour vos trajets.
Un reconfinement valable 7 jours sur 7 est désormais effectif dans 16 départements, pour une durée de quatre semaines. La mesure entre en vigueur vendredi soir.

Des sorties limitées à 10 km sans attestation
Les sorties seront limitées à « 10 kilomètres autour de chez soi », et sans limite de temps. En cas de contrôle, il suffit de présenter un document attestant du domicile, y compris une pièce d’identité. En revanche, une attestation et un motif de déplacement restent obligatoires pour les déplacements au-delà du rayon de 10 km.

Pas de déplacements entre régions
Dans les zones concernées (et uniquement dans celles-ci), les trajets sortant de la région ne sont pas autorisés, sauf avec attestation et un motif professionnel ou familial « impérieux ». Dans le reste de la France métropolitaine, les déplacements entre régions demeurent libres en dehors des horaires de couvre-feu.

La nouvelle attestation, précisant les motifs de sortie valables, est téléchargeable ici.

Le couvre-feu passe à 19h au lieu de 18h, il est donc interdit de sortir le soir.

Un décret paru détaille la liste des commerces concernés. Sont inclus les produits alimentaires, les journaux et papeterie, les librairies , les disquaires, les matériaux de construction, la quincaillerie, le matériel informatique, ainsi que les produits pharmaceutiques, d’optique, de toilette, d’hygiène, d’entretien, les salons de coiffure ou encore de puériculture.

3 mars 2021

Le Préfet des Yvelines a pris de nouvelles mesures pour ralentir la propagation du virus et accélérer la stratégie de vaccination :

  • port du masque obligatoire dans tout le département sur la voie publique,
  • interdiction de consommation d’alcool sur la voie publique,

La Préfecture rappelle que les rassemblements de plus de six personnes sont interdits, en particulier sur les lieux de consommation de boissons à emporter. Des contrôles renforcés seront réalisés pour s’assurer du respect de cette règle.
Enfin, le Préfet appelle tous ceux qui le peuvent à privilégier le télétravail dans les jours et semaines qui viennent.

Pour prendre rendez-vous au centre : démarche à suivre (lien vers la page https://www.ville-st-remy-chevreuse.fr/actualite/covid-19-centre-de-vaccination-et-de-test/ )

21 janvier 2021

Mesures applicables à compter du 31/01/2021 dans les Yvelines suite au décret modifié du 29 octobre 2020, prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de la covid19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Tableau récapitulatif 10 février

16 janvier 2021

Couvre-feu

Couvre-feu entre 18h et 6h pour au moins 15 jours
Pour consulter les exceptions et vous munir d’une attestation de déplacement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/ressources-a-partager

Tous les lieux, commerces ou services recevant du public ferment à 18h.
Les restaurants et les cafés sont fermés.
Les lieux de culte doivent respecter une certaine jauge.

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14496

Les salles de cinéma, les théâtres et les musées restent fermés.
L’accueil du public dans les enceintes sportives est interdit.
Le télétravail doit se poursuivre quand il est possible.

Enseignement : renforcement du protocole sanitaire

Toutes les activités sportives en intérieur sont suspendues en milieu scolaire et extrascolaire (possible en extérieur).

Écoles primaires : des mesures plus strictes sont mises en place pour les temps de repas : pas de brassage possible entre classes, les élèves d’une même classe mangeront à la même heure, à la même table.

Ouverture de la vaccination pour les personnes présentant des pathologies à haut risque

Les personnes présentant des pathologies à haut risque de développer des formes graves de Covid-19 peuvent se faire vacciner contre le Covid-19 dans les centres de vaccination (personnes souffrant d’insuffisance rénale sévère, celles ayant été transplantées d’un organe, des personnes sous traitement pour un cancer ou encore celles atteintes de trisomie 21). Elles devront avoir une prescription médicale de leur médecin traitant pour bénéficier de la vaccination sans critère d’âge.

 A compter du lundi 18 janvier, l’espace Jean Racine dans son ensemble se transforme en centre de vaccination

Depuis le début de cette pandémie, la commune s’est inscrite dans une démarche active pour lutter contre l’épidémie de COVID-19. A ce titre, la ville a proposé sa candidature pour mettre à disposition un équipement de la ville, candidature retenue par le Préfet et l’ARS, pour les habitants du territoire de la vallée de Chevreuse.

Les activités, expositions, conférences et spectacles qui devaient s’y tenir ne pourront donc malheureusement pas y être organisés.

Port du masque et mesures d’hygiène

Afin de ralentir la propagation du virus, les mesures d’hygiène et de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d’au moins 1m (2m pour les activités physiques et sportives) entre deux personnes, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance.

Le port du masque reste notamment obligatoire :

  • d’une manière générale, dans tous les lieux clos
  • aux abords de la gare
  • aux abords des écoles
  • sur le marché 

Rassemblements

Les rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public mettant en présence de manière simultanée plus de six personnes sont interdits.

Concernant les équipements municipaux

Les établissements sportifs couverts (C3R, Gymnase de Beauplan, Centre de tir) peuvent continuer (par dérogation) à accueillir du public pour :

  • l’activité des sportifs professionnels et de haut niveau ;
  • les groupes scolaires et périscolaires, sauf pour leurs activités physiques et sportives, et les activités sportives participant à la formation universitaire ou professionnelle ;
  • les activités physiques des personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées ;
  • les formations continues ou des entraînements nécessaires pour le maintien des compétences professionnelles ;
  • les activités encadrées à destination exclusive des personnes mineures, à l’exception des activités physiques et sportives.

 Pas de changement pour le stade, le pump track et les stands de tir extérieurs :

Les établissements sportifs de plein air peuvent accueillir du public pour ces mêmes activités, ainsi que pour :

  • les activités physiques et sportives des groupes scolaires et périscolaires ;
  • les activités physiques et sportives à destination exclusive des personnes mineures ;
  • les activités physiques et sportives des personnes majeures, à l’exception des sports collectifs et des sports de combat.

Pour les autres établissements (ancienne Mairie, MLC), les salles sont accessibles pour les activités encadrées à destination exclusive des personnes mineures à l’exception des activités physiques et sportives.

Pour consulter le détail des mesures nationales :

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire (et ses décrets modificatifs)

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000042475143/2021-01-20/

Application des décisions sanitaires pour le sport

https://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/article/application-des-decisions-sanitaires-pour-le-sport-a-partir-du-12-janvier

 

15 décembre 2020

Depuis le 15 décembre 2020, de nouvelles mesures sanitaires allégées sont appliquées à l’ensemble du département. Notamment la fin du confinement et l’instauration d’un couvre-feu entre 20h00 et 6h00.

Les rassemblements de plus de six personnes sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public sont interdits.

L’obligation du port du masque pour les personnes de plus de 11 ans reste en vigueur dans tous les ERP, les services de transports, les marchés publics couverts ou fermés et à 50 mètres aux abords des établissements d’enseignements et des gares.

Mais aussi, l’autorisation de la pratique du sport dans les établissements sportifs couverts pour les activités encadrées à destination exclusive des personnes mineures. Sauf nécessité impérieusees responsables légaux ne doivent pas être admis dans les ERP où se déroulent les activités des mineurs. En cas d’accès exceptionnel, ils doivent être munis de masques, respecter une distanciation physique d’au moins un mètre et procéder à un lavage des mains à l’entrée.

Conséquences pour vos activités associatives :

  • Le C3R (8h à 19h30), le gymnase de Beauplan, le local Véloxygène sont ouverts uniquement pour les groupes scolaires/péri-scolaires, les activités pour les mineurs et pour les activités physiques des personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap, avec distanciation de 2 mètres (articles 42 – 44) ;
  • les vestiaires collectifs restent fermés ;
  • le stade est ouvert pour toutes les activités, à l’exception des sports collectifs et des sports de combat ;
  • les courts extérieurs de tennis sont ouverts pour adultes et mineurs mais le club house de tennis reste fermé ;
  • le pump track est ouvert ;
  • les stands de tir sont ouverts (stand couvert pour les mineurs seulement) ;
  • l’Espace Jean Racine (théâtre, salle Marie Curie, cafétéria), l’ancienne mairie, l’école de musique, les salles de Beauplan, la MLC, le bâtiment 23 du domaine de St-Paul restent fermés (article 45)  les locaux rue Ditte sont fermés sauf pour les distributions alimentaires organisées par l’AMAP.
  • A noter, pour l’association paroissiale, que les bibliothèques sont autorisées à ouvrir, entre 6h et 20h.
  • « La tenue de réunion des personnes morales à caractère obligatoire (l’assemblée générale d’une association pourrait entrer dans ce cadre)” reste possible dans le respect du couvre-feu.
  • Les établissements d’enseignement artistique et ceux d’enseignement de la danse sont également autorisés à rouvrir pour les élèves mineurs (établissement de type R).
  • L’école de musique a donc la possibilité de rouvrir.

Déclinaison des décisions sanitaires pour le sport valables du 28 novembre au 20 janvier 2021 (version au 14 décembre) : https://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/decisionssanitairestableau-2.pdf