Collecte des déchets du SIOM

INFORMATION AUX HABITANTS

En raison des fêtes de fin d’année, les jours d’ouverture et de fermeture de la déchèterie du Siom sont exceptionnellement modifiés :

 Lundi 31 décembre 2018 : Ouverture de 9h00 à 15h15

  • Mardi 1er janvier 2019 : Fermeture toute la journée

 

Au 20 décembre

Retrouvez la lettre du SIOM datée du 20 décembre.

 

Au 30 novembre

Les négociations de La Société SEPUR avec les délégués syndicaux CGT sur les conditions de reprises des salariés restent au point mort.

La collecte des déchets ménagers est malgré tout assurée par des équipages opérant sur d’autres villes.

Pour améliorer la collecte les Services Techniques ont organisé le 29 novembre  une visite sur le terrain des différents points de ramassage particuliers d’ordures ménagères ayant été mal traités ce dernier mois

Au 30 novembre : communiqué du SIOM

Depuis le 1er novembre les équipages missionnés par la société SEPUR, pour faire face au
mouvement social lancé par la CGT, ont œuvré pour maintenir la continuité du service
public de collecte. Celle-ci a pu se faire toutes les fois que cela était possible, sur tous les
flux.
Cependant des perturbations ont affecté l’amplitude des tournées ou provoqué des
défauts de collecte dans certains secteurs, obligeant à un ramassage des déchets tous flux
confondus. Elles ont été progressivement maîtrisées.
Désormais, dans toutes les communes, les tournées sont effectuées comme à
l’accoutumée et par flux séparés. Pour autant des rattrapages sectoriels tous flux
peuvent être effectués si nécessaire.

 

Au 29 novembre

Le SIOM de la vallée de Chevreuse a attribué en septembre 2018 un marché de collecte des
déchets ménagers et assimilés sur 17 communes(*) du territoire à la société SEPUR, au terme
d’un appel d’offres lancé en novembre 2017.
Depuis le 1er novembre 2018, date de démarrage de ce nouveau marché, le personnel de
collecte attaché au site de Villejust a entamé un mouvement social qui porte sur les conditions
de transfert du personnel vers le nouvel opérateur.
Pour nous, maires des villes du SIOM, le désaccord qui s’est manifesté le 1er novembre doit
se régler dans la reprise du dialogue. Or, c’est tout le contraire qui se produit aujourd’hui car
les négociations sont au point mort entre les deux parties à la suite de la décision de la CGT
de ne plus discuter avec SEPUR, laissant le champ libre à une future et inéluctable décision
de justice.
Nous ne pouvons-nous résoudre à ce que cette situation s’enlise. Il convient de rétablir la
confiance et de poser les bases d’un dialogue respectueux de part et d’autre.
Responsables d’Exécutifs Locaux et soucieux de la bonne gestion des carrières des agents
municipaux, nous sommes extrêmement attentifs aux conditions de reprise des salariés
d’OTUS par SEPUR, le nouveau prestataire de collecte.
Nous tenons, en particulier, à ce qu’aucun des salariés ne voit son revenu baisser à l’occasion
de ce transfert. Afin d’en avoir le cœur net, nous avons demandé à plusieurs reprises à la
CGT de nous fournir des feuilles de salaires choisies par leurs soins afin de faire comparer les
rémunérations dans les deux entreprises sur une année. Nous regrettons de constater
l’absence systématique de retour à cette proposition.
De même que nous avons appelé par une lettre ouverte le 13 novembre dernier les deux
parties à reprendre le dialogue, de même que le SIOM, par son Président, a été à l’origine des
trois réunions de négociations qui viennent de se dérouler en présence de la Direction
Départementale du Travail, nous, maires des villes du SIOM, appelons solennellement les
deux parties à reprendre le dialogue et les discussions, avec le concours des services de
l’Etat, pour sortir le plus rapidement possible de cette crise.
La continuité du service public de collecte est au cœur de nos préoccupations et nous avons
la volonté de le mener à bien, hier comme demain, au service de nos concitoyens.

 

Au 21 novembre : Grève toujours en cours

Communiqué de presse de Monsieur le préfet de l’Essonne sur le conflit social au sein de l’entreprise SEPUR de collecte des ordures ménagères sur le territoire du SIOM – 16 novembre

Lire la lettre ouverte des maires du SIOM de la Vallée de Chevreuse aux représentants CGT Essonne Central / Départemental / Local et à la Direction de la société Sepur – 13 novembre

Collecte des déchets ménagers – 6 novembre

En raison du mouvement de grève lancé par l’Union départementale CGT depuis le jeudi 1er novembre, le service de collecte des déchets ménagers connaît des perturbations dans les communes de Bures-sur-Yvette, Champlan, Chevreuse, Gif-sur-Yvette, Gometz-le-Châtel, Igny, Les Ulis, Longjumeau, Orsay, Palaiseau, Saclay, Saint-Aubin, Saint-Rémy-lès-Chevreuse, Vauhallan, Villebon, Villejust et Villiers-le-Bâcle.
Cette grève est susceptible de modifier l’amplitude horaire des tournées.

C’est pourquoi, nous vous invitons à laisser vos bacs sortis afin qu’ils puissent être collectés au fur et à mesure.

Nous regrettons cette situation et vous remercions de votre compréhension.

www.siom.fr

 

Communique de la mairie du 9 novembre

Quotidiennement les services techniques collationnent les différents manquements de collectes. Ces manquements sont transmis en fin de journée aux coordinateurs du SIOM et de SEPUR. Et ce afin d’eviter au mieux une absence trop longue de traitement.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×