Communiqué du Maire

4 juin 2020

Information sur les travaux du lac de Beauséjour

Suite aux inondations du quartier de Beauséjour en juin 2018, une réunion d’information a été tenue le 25 février 2020, afin d’évoquer le plan d’actions demandé par la ville au SIAHVY, dans le cadre d’une co-maîtrise d’ouvrage signée le 19/12/2019. Elle a permis de répondre à vos nombreuses questions.

Toutes interventions sur les plans d’eau étant soumises à la Loi sur l’Eau (articles 214-1 à 6 du Code de l’environnement), un dossier de déclaration suivi d’une autorisation préfectorale le 7 février 2020, a fixé le cadre d’intervention strict.
Les travaux ont commencé le 26 février et devaient se terminer le 15 juin, date butoir fixée par les autorités (remise en eau et réception des travaux).
Entre-temps, la période de confinement a entraîné un arrêt du chantier pendant 4 semaines et la reprise des travaux s’est faite avec l’accord de la Police de l’eau.

En quoi consistent les travaux ?
Ils concernent la vidange par pompage et le curage du lac, essentiellement au pied de la digue pour un volume maximum autorisé de 2 000 m³ nécessaires pour vérifier sa solidité.
L’arrêt du chantier a eu un impact significatif sur son déroulement et nécessité une réorganisation ; les opérations de curage et d‘enlèvement des sédiments ont dû être effectuées à partir de la rue de la Digue. 965 m³ de sédiments ont été retirés sur les 2 000 m3 autorisés, permettant néanmoins d’effectuer des mesures et des carottages, dont les résultats seront connus dans quelques mois.
La remise en eau du lac a débuté le 18 mai, le débit du Montabé permettant un remplissage complet à la date d’échéance prévue.
L’opération n’a, par ailleurs, jamais pris en compte des travaux relatifs aux berges du lac.

A quoi servent-ils ?
Ce diagnostic est essentiel afin de mesurer la capacité de la digue à supporter la pression de l’eau. Il permettra au SIAHVY et avec l’avis consultatif du PNR de proposer des scénarii vers la fin 2020 en vue de l’utilisation possible du site pour stocker les eaux de ruissellement provoquant les crues du Montabé.

Coût de l’opération :
Le coût global prévisionnel (études, travaux et propositions) approuvé par le Conseil municipal le 19 décembre 2019, s’élève à 228 200 euros HT ; ce montant va être revu pour tenir compte des écarts entre prévisions et réalité d’exécution du chantier.

Dès les résultats connus (avant la fin 2020), une réunion d’information et de concertation vous sera proposée pour faire le bilan de l’opération et évoquer ensemble les pistes de réflexion.