Blason de la ville de Saint Rémy lès Chevreuse


Hôtel de ville

2 rue Victor Hugo - BP 38
78470
SAINT-RÉMY-LÈS-CHEVREUSE

 

Tél.: 01 30 47 05 00


Ouverture de la Mairie :

Lundi de 8h30 à 12h

Mardi au vendredi
de 8h30 à 12h - 13h15 à 17h
(mardi 18h sauf juillet et août).

Samedi de 9h30 à 12h
(permanence Etat-Civil uniquement).

Intercommunalité

Une force pour notre territoire

Naissance de la CCHVC

La Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC) qui comprend 10 communes : Saint-Rémy-lès-Chevreuse, Chevreuse, Choisel, Dampierre-en-Yvelines, Le Mesnil Saint-Denis, Levis Saint-Nom, Milon-la-Chapelle, Senlisse, Saint-Forget et Saint-Lambert-des-Bois, a officiellement vu le jour le mardi 8 janvier 2013, avec la réunion du premier Conseil communautaire.

Monsieur Jacques PELLETIER, maire de Milon-la-Chapelle, a été élu président.


Les compétences et la fiscalité propres à la CCHVC

La finalité d’une coopération intercommunale est de réaliser des économies pour toutes les communes adhérentes par la mise en commun de biens ou services par des délégations de compétences et une fiscalité propre.


Compétences déléguées par les communes

- Compétences obligatoires :
Aménagement de l’espace communautaire, Action de développement économique.
- Compétence optionnelle : Protection et mise en valeur de l’environnement.
- Compétences facultatives : Action sociale, voirie, transports et déplacements.

 

Elus représentants Saint-Rémy :
- Agathe PLANCQUEEL-BECKER, maire,
- Michel DECHELOTTE
- Claudine ROBIC
- Bernard ODIER
- Céline PERRIN
- Jean-Louis BINICK
- Dominique BAVOIL

 

Intercommunalité : enjeux et perspectives

Paris-Saclay, le choix de notre avenirs : une évidence !

Comme dans beaucoup communes, le Conseil municipal du 30 octobre 2014 a émis un avis défavorable sur le Schéma Régional de Coopération Intercommunale.
Toutefois, Saint-Rémy-lès-Chevreuse reconnaît que le statu quo n’est pas une alternative, pour deux raisons principales :

- la taille trop restreinte, tant en termes de population que de potentiel économique, et la nature essentiellement rurale de la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse ne permettent pas d’envisager de réelles économies d’échelle et des synergies indispensables compte tenu de la forte contrainte financière (1).

- nous sommes la « porte d’entrée » de la Vallée de Chevreuse jouxtant Gif-sur-Yvette, elle-même commune importante de la Communauté d’Agglomération de Paris Saclay (CAPS) et du Parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse.

Ainsi, l’équipe municipale souhaite vous faire part de son inclination forte à rejoindre la CAPS, car nous pensons que Saint-Rémy-lès-Chevreuse et les communes de l’Ouest de l’Essonne situées dans la vallée de l’Yvette constituent un ensemble cohérent aux plans géographique, économique et socioprofessionnel.

Mais pas seulement… A l’heure où les cartes sont rebattues et sachant que le processus est déjà enclenché, Saint-Rémy-lès-Chevreuse, qui fait déjà partie de l’aire urbaine de Paris par sa gare RER, veut participer à la construction même du futur territoire qui est déjà le vôtre…

Plusieurs arguments nous paraissent plaider dans ce sens : le  RER B, la gestion de l’Yvette (SIAHVY), le Lycée de la Vallée de Chevreuse, les ordures ménagères (SIOM), le bassin économique d’emplois (CEA, CNRS, faculté d’Orsay), notre appartenance conjointe au PNR avec le bas de Gif-sur-Yvette et l’identité paysagère du fond de vallée avec nos voisines : Gif et Chevreuse.

Lors de la réunion publique du 21 novembre organisée par la Municipalité, Monsieur Hugonnet, rapporteur général du Préfet de Région, a exposé de façon très pédagogique la loi MAPTAM (2) et ses enjeux.

Madame le Maire, quant à elle, a présenté les options qui s’offrent à Saint-Rémy-lès-Chevreuse : être le poumon vert d’une future Communauté d’agglomération composée de la CAPS et d’Europe-Essonne avec l’adjonction des communes alentour.

Il est important de rappeler que nous continuerons à bénéficier des protections que nous apporte le Parc naturel régional, renforcé par le Schéma Directeur de la Région Ile-de-France (SDRIF), le code de l’environnement, la loi ALUR et notre PLU dont la révision vient d’être décidée.

C’est précisément maintenant que nous avons l’opportunité de nous rapprocher de cette nouvelle agglomération… C’est de l’intérieur que nous préserverons nos intérêts. Il est indispensable de faire partie de ceux qui influenceront le devenir de notre territoire, à l’heure de la refonte des collectivités territoriales et de leur périmètre.

 

Pour en savoir plus sur les enjeux futurs, téléchargez la news-letter n° 668 de l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme (IAU) d'Ile-de-France

 

(1) Loi de finances 2015 : afin de contribuer à la réduction du déficit public, la Dotation Globale de Fonctionnement attribuée aux communes sera fortement réduite ; de plus, en tant que commune considérée comme « riche », Saint-Rémy devra contribuer davantage à la « péréquation horizontale » en faveur des communes « pauvres », d’où un effet de ciseaux considérable au détriment de Saint-Rémy.

(2) Loi de Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles du 27/01/2014

AGENDA

18

Les événements

  • Ouverture du mini-golf

    samedi 6 mai 2017fin : mercredi 27 septembre 2017En savoir plus...
  • Journée porte ouverte MNDTV

    dimanche 3 septembre 2017de 11h à 18h

    Lac de Beauséjour

    En savoir plus...

ANNUAIRE

Recherche rapide

sur un mot, partie de mot ou expression de l'annuaire
(Laisser ce champ vide pour afficher l'annuaire complet.)

EN UN CLIC !